Overblog
Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Falco - Der Kommissar  1982

Falco.jpg
 
Falco, de son vrai nom Johann "Hans" Hölzel né à Vienne 19 février 1957.
C’était un musicien, chanteur pop-rock et rappeur autrichien.
Ses principaux succès auront été "Der Kommissar" (1982) et "Rock me Amadeus" (n°1 aux États-Unis en 1986).
En 1977, il changea son nom en Falco, inspiré d'un skieur est-allemand, Falko Weisspflog, et remplaça le k par un c, car il trouvait que c'était mieux pour le business international.
Son premier single, Der Kommissar, devint un succès international. La musique de Falco, inspirée par le style new wave et les premiers artistes rap des États-Unis, avec des paroles amusantes voire sarcastiques dans une mixture d'anglais-allemand-italien était quelque chose de totalement nouveau dans les pays germanophones, et même ailleurs. Der Kommissar se vendit à plus de 7 millions d'exemplaires, dont un million en France. Malheureusement, Hans Hölzel mourut dans un accident de la route en République dominicaine le 6 février 1998 à 40 ans. Un bus en excès de vitesse est rentré dans sa Mitsubishi Pajero alors qu'il venait de marquer un stop. Le nouvel album sortit à titre posthume sous le nom de Out Of The Dark. Deux singles sont sortis, Out of the Dark et Egoist, les deux entrèrent dans le hit-parade. L'enterrement de Falco eut lieu au Zentralfriedhof à Vienne le 14 février 1998.
(Source Wikipédia)


Nena - 99 Luftballons 1983


nena-2.jpg
 
Nena est une chanteuse allemande, de son vrai nom Gabriele Susanne Kerner, née le 24 mars 1960 à Hagen, en Allemagne.
Très populaire en Allemagne jusqu'à aujourd'hui, Nena est connue en France et dans d'autres pays surtout pour sa chanson 99 Luftballons, succès mondial en 1983. C'est l'histoire de 99 ballons qui se promènent dans le ciel et provoquent une guerre. On peut entendre cette chanson dans les films La Beuze (avec Michaël Youn) et Eurotrip.
Après la naissance de son premier fils en 1988, Nena se retire de la vie médiatique pendant de longues années. Depuis 1990, elle a enregistré plusieurs disques de contes et chansons pour enfants.
Elle fait son retour sur la scène de la musique pop allemande en 2002 avec son album Nena feat Nena 20 Jahre : das Jubiläums-Album, composé de reprises de ses propres chansons (dont des duos avec Kim Wilde : Anyplace, Anywhere, Anytime, Witt : Wunder geschehen et Udo Lindenberg : Jetzt bist du weg ). Ainsi, 13 des 14 titres sont des reprises, réenregistrés et réorchestrés.
En 2005, elle accède de nouveau à la première place des charts allemands avec le single Liebe ist (L'amour est ...).
En 2006, elle double le personnage de la princesse Selenia dans la version Allemande du film d'animation de Luc Besson Arthur et les Minimoys au côté de Bill Kaulitz, chanteur de Tokio Hotel (d'ailleurs fan de Nena).
(Source Dailymotion)


BONEY M - DADDY COOL 1976


bonney-m.jpg
 
Après le succès en Hollande et en Belgique du titre Baby Do You Wanna Bump?, le producteur allemand Frank Fabian crée en Allemagne en 1976 le groupe Boney M. Pour profiter de l'aubaine, il assemble un groupe à la va-vite pour en assurer la promotion dans les boîtes de nuit et à la télévision ; il recrute les chanteurs de studio Marcia Barrett, Liz Mitchell, Maizie Williams et Bobby Farrell.
Bobby Farrell a été recruté en tant que danseur puisque la vraie voix était celle de Frank Farian lui-même ! De même Maizie Williams n'a jamais chanté durant toute sa carrière dans le groupe. La plupart des chansons sont chantées par Liz Mitchell et Farian, Marcia Barett faisant les choeurs, et quelques chansons en solo.
L'image de Boney M. — trois filles prosternées et offertes aux pieds d'un maître vaudou aux allures de proxénète — a sans doute contribué au succès du groupe, mais c'est surtout la qualité des mélodies et des instrumentations, très travaillées, qui ont assuré le triomphe phénoménal que remporta la formation en Europe avec des titres comme Daddy Cool (1976), l'inoubliable Sunny (1977) ou Ma Baker (1977) ainsi que leur version du classique reggae des Melodians Rivers of Babylon (1978), troisième meilleure vente de 45 tours de toute l'histoire des classements britanniques.
Après Rasputin (1978) et une reprise du Painter Man de The Creation (1979), le groupe connaît ses derniers tubes avec Hooray! Hooray! It's a Holi-Holiday! (1979), "Gotta go home" et le sublime "El Lute".
Durant la vague disco, Boney M. a vendu environ 150 millions de disques.
Le groupe s'est officiellement séparé en 1985, mais chacun des membres a reformé un "Boney M." avec des choristes. Il y a donc actuellement quatre formations qui portent ce nom et chantent en play-back sur les anciennes bandes.
On remarquera le look et la chorégraphie hors pair…
(Source Wikipedia)


 
Et un Bonus !
 
Modern Talking - You're my heart 1985

Modern.jpg
 
Modern Talking est un groupe allemand de disco / dance constitué de Dieter Bohlen et Thomas Anders. C'est en 1982 que Dieter Bohlen (auteur/compositeur/producteur) rencontre Thomas Anders (interprète) qu'il va produire en solo. Après quelques titres en allemand, dont une reprise de Fr Favid (Pick Up de Phone) et de Real Life (Send Me An Angel), les deux hommes décident de former le duo Modern Talking courant 1984. Leur premier titre "you're my heart, you're my soul" devient rapidement un des Hits de l'année 1985, annonçant une déferlante de tubes internationaux. Entre 85 et 87 ce ne sont pas moins de six albums qui sont ainsi produits. Le groupe atteint l'apogée de sa notoriéte en 1986 avec le titre "Brother Louie", seul single jamais entré dans les charts britanniques. Car si le groupe Modern Talking vend bien, c'est avant tout dans les pays de l'Est, en Asie et dans certains pays du Maghreb, le public des pays d'Europe occidentale, hormis l'Allemagne, se lassant rapidement de cette machine à tubes trop bien rodée qui n'a pas su prendre le tournant des nouvelles modes musicales. Les tensions entre les deux hommes empirant, le groupe se défait courant 87, après une soixantaine de millions de disques vendus. Dieter Bohlen monte une nouvelle formation "Blue System" dont il a la parfaite maitrise puisque endossant aussi la casquette d'interprète. Thomas Anders entame une carrière solo dans un style plus "pop". A la surprise générale, les anciens collaborateurs se retrouvent en 1998 pour reformer le duo qui avait fait leur gloire et le succès est à nouveau au rendez-vous puisque leur album "back for good" (un best of remixé) se classe parmi les meilleures ventes mondiales de l'année. Dieter Bohlen connait les recettes d'un "hit" et les applique à la lettre pour les 5 opus suivants, mais une fois de plus le marché européen, mal desservi par leur maison de disque, les boude. Le naturel revenant au galop, les deux hommes finissent par se séparer courant 2003 pour les mêmes motifs qui avaient vu la fin du groupe dans les années 80 : Dieter décrivant Thomas comme un dillétante, Thomas reprochant à Dieter son despotisme. Hormis leurs tous premiers titres et ceux repris à leur retour, les Modern Talking n'ont jamais suscité un grand enthousiasme en France. Souvent raillé, le style "eurodance", propre à Dieter Bohlen a vite lassé le public français. Il est vrai que la plupart des compositions du groupe se limitent à quelques mélodies basiques et répétitives, mais qui avaient su faire mouche en leur temps. Modern Talking, est par excellence le groupe qu'on dit ne pas écouter, mais dont on chante les airs sous sa douche. Des airs qui ont valu au duo plus de 120 millions de disques vendus dans le monde.

Partager cette page

Published by

Présentation

  • : Musique années 80
  • Musique années 80
  • : vidéos clips années 80/90
  • Contact

Radio musiques-années 80

Recherche