Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 09:00

Bonjour,
Aujourd’hui découverte autour de Yianna Katsoulos avec deux chansons peu connues, une reprise célèbre que vous allez découvrir et une plus récente assez délirante qui ressemble bien à l’idée que l’on se fait de  Yianna !
Cerise sur le gâteau : une excellente interview  du blog « Eigthies.fr » sur cette chanteuse et pour ne pas s’arrêter en si bon chemin deux autres clips vidéo à découvrir…
A bientôt.
Pascal

Yianna Katsoulos - salade de fruits

  53931.jpg


Interview de la pétillante Yianna Katsoulos !

(Source Eigthies.fr) 

1/ Tu es née en Floride, quel heureux hasard t’a conduit à devenir une chanteuse populaire en  France ?

OUI, c'est heureux, mais ce n’est pas un hasard.  Quand j'étais petite, je regardais Cher a la télé et je voulais faire la même chose qu'elle, mais à Paris, car étant poétesse, je me disais que je devais vivre à Paris, comme tous les grands poètes !  Donc, j'ai choisi une Université, « Smith Collège », qui avait la section spécifique "Junior Year Abroad", pour faire une année sabbatique et apprendre le français à Paris, et toc, le début d'un rêve s’est réalisé lors de ma rencontre avec Jean Soullier (compositeur) et Philippe Rubio (éditeur).

ANNEES 80, 80's, eighties, 1987, Yianna Katsoulos, les autres sont jaloux, top 50, Marc Toesca, tube, titre, bijoux, mode, hit, kitsch2/ Quelles étaient tes influences musicales à l’époque ?

Brian Eno, Nina Hagen, Lene Lovich, Cher, Dépêche Mode, The Stranglers, Serge Gainsbourg, Soft Cell et le formidable Marc Almond, Human League, Pet Shop Boys, McStereo pour en dire quelques un.
3/La chanson « Les autres sont jaloux » sortie en 1986 était-elle autobiographique ?

Certainement.  "Les Autres Sont Jaloux" est une phrase que ma mère me disait beaucoup car j'ai toujours été première de ma classe ! J'aimais l'école, j'adorais lire des livres de la bibliothèque, et puis, j'aimais finir mes devoirs sagement.  Une fois libre, comme j'avais travaillé dur, j'aimais m'amuser sur les pistes de danse.  Et tout le monde le sait, je fais toujours la fermeture des boites quand j'y vais, car vraiment, j'adore danser !
4/Pourquoi tant de passion pour les bijoux ? D’où cela te vient-il ?

Ah, depuis toute petite j'adore tout ce qui brille, comme une pie !

Quand j'étais petite, ma sœur pointait une lampe torche sur moi et je sautais sur le sofa dans le salon, en faisant 'le show' toute recouverte des bijoux de ma mère.  Je dansais et je chantais, je tournais des perles dans mes mains, je devais avoir 4 ou 5 ans, et c'était tellement fun !! C’était mes débuts de spectacles avec des bijoux,  j'ai vu comment cela pouvait briller devant le « spot light » et ça me plaisait énormément. Tout le monde rigolait et c'était un grand plaisir !  Aujourd'hui encore, quand je suis dans un embouteillage, je regarde mes bagues en émeraude, et ça me déstresse.  Donc, bijoux = brillance, fun et excitation pour moi !

Lors de vacances en Grèce, j'ai commencé à acheter des bagues. Je devais avoir 13 ans, mes tantes m'emmenaient voir les merveilles des bijouteries.  J'y ai vite pris goût ! Aujourd’hui j'ai des coffres-forts d'émeraudes, de diamants, saphirs, rubis, tanzanites, opales, etc. Je sais que les pierres précieuses ainsi que l'or et l'argent aident les dopamines du cerveau, et que les pierres ont des pouvoirs sur nous pour soigner plein de choses. 

J'ai été fascinée par mon voyage en Égypte où j'ai appris que le mot « bijou »  signifiait 'imitation de la nature'... Cléopâtre donnait des mouches en or à ses meilleurs soldats car un bon soldat se devait d’être comme une mouche sur le mur.  Ah, c'est trop beau !  J’ai pris des cours sur la fabrication de bijoux, je peux te dire que c'est plus facile d'en acheter que d'en faire…  Chaque fois que je coupe du métal, je casse une lame ! 

5/ tu étais souvent invitée sur le plateau de l’émission « Top50 » en compagnie de Marc Toesca, quels sont tes souvenirs de ces passages télé ? As-tu quelques anecdotes à nous raconter ?

OH, Marc est FABULEUX!  Toujours fun de parler avec lui.  On a beaucoup rigolé sur ma passion pour Wonder-Woman.  A l'époque j'avais beaucoup d'accessoires zébrés qui le faisaient beaucoup rire !  Puis, j'avais toujours des plumes avec moi, des grandes plumes oranges que j’utilisais comme éventail car j'avais souvent chaud sur les plateaux TV a cause des lumières très vives. Marc aimait que je le chatouille avec mes plumes.  Puis, il trouvait ma garde robe super.  C'est un homme qui a beaucoup de goût.

  6/ As-tu toujours des amis dans le show-biz ?

Yes, bien sur.  Les artistes sont souvent liés pour faire des projets ensemble.  Une fois qu'on fait des télés ou des interviews radio avec un artiste, on se connait et on reste ami. C'est toujours un plaisir de se croiser, de rigoler ensemble.  Puis, j'adore le travail d’expert des gens en plateau...l'éclairagiste, la maquilleuse, toute l'équipe derrière la scène est tellement importante !  Cela fait chaud au cœur de recroiser les mêmes personnes.
7/Quelles sont les meilleurs et les plus mauvais souvenirs de ta carrière ?
Oh*LA*la*LA*la....j'en ai trop de super souvenirs... La tournée « RMC » avec Childeric, Carlos, Les Désaxés, Les Avions… on a fait toute la côte de la France, de Biarritz a Monte Carlo ! Chaque nuit une ville différente ! Quel pied !!  Puis, mes émissions « M6 » avec Alain Maneval et bien sur avec Marc Toesca dans le « TOP 50 ».  C'était une très belle époque de galanterie française à l'écran.  Puis je faisais beaucoup de galas à l'époque, partout en France, en Belgique, en Suisse, alors, j'ai bien voyagé, même au Maroc, 15 fois !  Je suis également allée à Tokyo pour les défilés de mode ainsi que qu’à Paris et Milan.

Tout le monde s'habillait très looké, tout le monde était heureux de vivre.  Il y avait une joie terrible et du champagne sans fin.  On faisait Les « Bains », Le « Palace », Le « Gibus », La « Locomotive » et Le « Bataclan » dans la même soirée.  On terminait a 8H du mat, voir 10H autour d’un bœuf a la moelle au « Perroquet » ou bien Chez « Alley ».

Put*** de bordel, on vivait a 100 a l'heure ! Puis il n’y avait jamais d'embouteillages à Paris car on vivait la nuit.  Ah, et puis, parfois, on allait au Champs-Élysées manger au Drug Store et une fois, on a croisé le Tour de France... Nous, tout habillés en look de la nuit (tutus, boas, cuissardes, etc), et les autres en jour.  C’était hilarant !

J'ai aussi rencontré Dieter Meier de « Yellow » au Palace, nous avons déjeuné ensemble a « la Coupole » car je lui avais dit que j'avais son morceau « I love you, I know » sur mon répondeur.

Puis, je me souviens de soirées trop bien comme le concert privé de Marc Almond au « Priviledge », Nina Simon au « Palace », et puis, bien sûr, quand j'ai chanté aux « Bains » et au « Palace »… c'était a ne pas manquer car je jetais souvent des bijoux et même des poules vivantes dans la salle !  Ah, c'est long à raconter, mais on s'amusait sans fin…   Je dois dire que je n'ai aucun mauvais souvenir.... je garde que des choses géniales en tête ! Laughing
8/Quelle est ta vision des années 80 en général ?

Big Hair, Big Fun et la fête sans fin !
9/Quels sont les objets, émissions, personnages (Chanteur, acteur, héros …) ou évènements qui t’ont le plus marqués dans les années 80 ?

Les étincelles et les feux d’artifice.  J'ai toujours adoré les feux d’artifice, d’ailleurs je faisais un pyro-show toute seule sur scène !  Puis, la mode toujours la mode.  J'étais tellement « fashion addict » … toujours à lécher les vitrines, à me rendre dans des défilés de mode, puis à acheter des fringues… tous les jours ! Des cuissardes à Londres, des fourrures a Amsterdam ou Copenhague.  Malcom McLaren est venu chez moi boire le thé et on a parlé mode.  C'était trop bien. 

Je suis fan de Wonder Woman....oui, c'est une idole!  Elle est si belle, forte, sensationnelle. J'aime les femmes comme elle.  Souvent mes profs de yoga sont des femmes très « Wonder Woman », et j'apprends à utiliser mes forces comme et grâce a elles.  Si je peux toujours faire le grand écart sur scène c'est parce que je m'entraîne en yoga et Tai-chi grâce à des personnages de fiction comme Wonder Woman qui m'inspirent depuis toujours.

Mes passions me sont toujours venues de bien plus loin que les années 80. Par exemple, mon peintre préféré est Egon Schiele de Vienne qui est mort en 1911.  Mais si tu regardes des photos de lui, lors qu'il faisait des autoportraits avec ses mannequins fétiches, il a l'air d'être en boite de nuit a Londres dans les années 80, très "Bat Cave", les cheveux crêpés en l'air, les vêtements punk.  Vraiment, on n'a rien inventé.  Ceci dit, j'ai connu des peintres 80's comme Keith Harring qui était souvent au « Palace » avec nous et c'était une joie de le voir dessiner sur mes manches de blouson. 

A part le chanteur Marc Almond (Soft Cell et carrière solo) qui a tout compris niveau poésie et chant, je n'ai pas vraiment d'idole, mais j'aime beaucoup de chanteurs 80’s car c'est une musique joyeuse, qui vibre, avec des paroles amusantes.  J'aime des gens forts sur scène comme Alice Cooper, Iggy Pop, Les Rita Mitsouko, Indochine... A l'époque il y avait beaucoup d'artistes très visuels avec des passions qui vibrent. 

Puis j'aime les chanteurs de la beauté comme Marc Lavoine, Etienne Daho, et puis les gens funs et délirants comme Gérard Blanchard et Jacno (RIP).  En actrice, j'étais très fan de Marie France Pisier (RIP)... mon Dieu, qu'elle était BELLE !  Et dans “The Other Side Of Midnight” elle était exquise.  Enfin, je suis très fan de Serge Gainsbourg et de tout ce qu'il a fait depuis toujours, ce n'est pas uniquement 80's, mais c'est LE GRAND FRANÇAIS pour moi. 

0/Que penses-tu du revival 80 ?

*G*E*N*I*A*L*
11/Es-tu nostalgique de ton enfance ou de ton adolescence ?
Pas du tout.  Je suis heureuse de dire que j'ai réalisé tous mes rêves et j‘aime la vie.
12/Aujourd’hui, quelles sont tes activités, tes passions ?

Les voyages, toujours les voyages car ils font la jeunesse. Puis j'ai toujours la passion pour l’écriture de chansons pour les autres et pour moi même, en 3 langues:  anglais, français et grec. J'écris des nouvelles de fiction, je fais de la peinture sur vêtements et sacs a main, je fais également des boites à bijoux décorées avec des objets trouvés et des bijouxxx cassés (en vente a « GalleryDepotVente.com » et « Mendocinio Gems » en Californie). J'adore acheter des bijoux et en créer, je fais des spectacles en galerie d'art ou en soirées VIP françaises aux USA.  J'ai vraiment de la chance…  Je voyage beaucoup ! J'ai une maison en Floride et une maison en Californie, souvent, je prends ma Corvette ou ma Porsche pour traverser les USA.  La Route 66 est une merveille à découvrir et toujours pleine d'histoires drôles !

Un petit message pour les lecteurs d’Eighties.fr ?

Mes chéris bébés: Vivez bien vos vies sans peur et dans la paix et la beauté de l'amour et de la tolérance.  Soyez toujours a l'heure pour vos rendez vous.  Faites un sourire tous les jours a quelqu'un que vous ne connaissez pas, aidez les gens qui en ont besoin quand vous le pouvez.  Have FUN et dance as much as you can !  Je vous embrasse du fond du cœur et sachez que si j'ai écrit « FAIS MOI L'AMOUR COMME UN FRANÇAIS » c'est parce que c'est vrai que LES AUTRES SONT JALOUX de ce talent français !  Tongue out  

Bisouxx, YK

Voici donc le tout nouveau tube de notre chère Yianna joliment intitulé "Fais-moi l'amour comme un Français" ! Très sympa ce festival de clins d’œil à notre beau pays !! N'hésitez pas à rendre une petite visite à Yianna directement sur son site ! www.yiannakatsoulos.com

   

Sandy Stevens - J'ai faim de toi (1988)

 sandy_-fr--jai_faim_de_toi_s.jpg

 

Patti Layne - Une Espèce de Canadienne(1982)

113851013-copie-1.jpg

 

Partager cet article

Published by Pascal-Tours
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Musique années 80
  • Musique années 80
  • : vidéos clips années 80/90
  • Contact

Radio musiques-années 80

Recherche