Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 22:00

Bonjour

Pour cette rentrée on retrouve Téléphone chez Nagui (un grand moment), Starshooter au JT d’Antenne2  plus leur clip « Quel Bel Avenir » titre qui semble être d’actualité non ?

On enchaine avec les garçons bouchers qui n’aiment pas la Lambada et un clip saigant dans lequelle on retrouve Beatrice Dalle et le professeur Choron ainsi que le président du Groland …, ensuite retour sur le mythique Studio54 qui défraya la chronique à la fin des années 70.

Dans les clips improbables Danielle Gilbert là je vous laisse découvrir par vous-même !

Ensuite pour finir des clips plein de soleil :)

A bientot.

Pascal

Taratata...

Dans son Taratata à lui, Nagui a choisi de revoir ce moment unique où Louis Bertignac, Jean-Louis Aubert et Richard Kolinka ont reformé le temps de la chanson "Ca c'est vraiment toi", le groupe Téléphone.

Telephone - La bombe humaine (Exclusif 25-06-1979)

STARSHOOTER - Quel Bel Avenir (1982)

Les clips de la rentrée...

Starshooter était un groupe de rock français composé de Kent Hutchinson (guitare et chant), Jello (guitare), Mickey Snack (basse) et Phil Pressing (batterie).

La carrière du groupe commence aux environs de 1975 à Lyon. Une légende veut qu’ils aient débuté sous le nom de Scooters (une seule trace discographique, la reprise de Sweet Jane de The Velvet Underground sous le nom de Hygiène sur la compilation Les 30 plus grands succès du punk du label mythique Skydog).

En fait ce titre a été enregistré après le premier album sous pseudonyme pour de simples problèmes de contrat (info donné par Jello lui-même sur le site consacré au groupe, voir plus bas).

Après un certain nombre de concerts (première partie de The Damned ou de Jacques Higelin par exemple), le groupe signe chez EMI. En 1977, le premier 45 tours sort dans la foulée : Pin-Up Blonde / Quelle Crise, Baby.

En 1978, la sortie de Get Baque / En Chantier, leur deuxième 45 tours fait des remous. Il faut dire que le détournement du célèbre Get Back des Beatles est assez irrévérencieux et contrarie leur maison de disques, EMI, qui possède aussi les Beatles en catalogue. Du coup le disque est retiré de la vente au bout d'une semaine.

Malgré tout Starshooter réussit à faire entrer Betsy Party en tête des charts d'Europe 1, chose incroyable pour un titre rock français musclé en 1978. Le groupe s'impose avec Téléphone comme un nouveau phénomène du rock français.

Le premier album, simplement intitulé Starshooter, sort en 1978 et est très bien accueilli. On y retrouve Betsy Party, une version de Le Poinçonneur des Lilas de Serge Gainsbourg, 35 Tonnes. Get Baque, la reprise des Beatles qui est créditée en face 2 et barrée au dos de la pochette ne figure pas sur le disque lui-même!

Mode, sort en 1979 avec le sous-titre : «Cette année la jeunesse sera intelligente et sexy !». Starshooter mêle au son punk des influences new-wave et disco. Cet album ludique et coloré (La Nouvelle Vague, Loukoum Scandale ...) a du mal à trouver son public, bien que l'échec des albums soit à relativiser, toujours selon Jello.

Chez Les Autres sort en 1980, la pochette est signée Kiki Picasso et comprend les titres Machine À Laver et Louis, Louis, Louis. Les ventes du disque sont décevantes et le départ de leur producteur Philippe Constantin les pousse à quitter EMI.

Ils signent alors chez CBS et partent en Angleterre enregistrer un nouvel album avec le producteur Mike Glossop. Pas Fatigué sort en novembre 1981: c'est un album sombre et dépressif au style musical plus affirmé, plus mûr, mais qui ne reçoit pas le succès escompté. Une tournée baptisée "Tora! Tora! Tora" suivra au cours de laquelle est enregistré le Live! qui sortira en 2004.

Six mois après la sortie de Pas Fatigué, Starshooter se sépare.

Kent entame alors une riche carrière solo qui continue toujours. Il réalise aussi plusieurs bandes dessinées.

(Source Wikpédia)

Portrait du groupe de rock Starshooter qui se produit à Lyon. Images d'archive INA
Institut National de l'Audiovisuel

les garçons bouchers - la lambada On N'aime pas Ca (1989)

Les clips de la rentrée...

Les Garçons Bouchers - Carnivore Rap des garçons bouchers (1988)

Les clips de la rentrée...

Au coeur du mythique Studio 54 de 1977-1981

Les clips de la rentrée...

C’est peut être un des clubs les plus mythiques de l’histoire de la Dance Music, un lieu légendaire et fantasmé où tant de choses se sont passées. Ce lieu, c’est le Studio 54, qui entre 1977 et 1981 était le lieu où il fallait être pour vivre et danser, de milliers de personnes, aussi bien anonymes que célèbres s’y amassaient tous les week-ends. Si certains paparazzi y cherchaient des photos de célébrités, d’autres photographes cherchaient davantage à immortaliser ce qui leur paraissait être un moment rare et éphémère, une ébullition particulière.

C’est le cas de Tod Papageorge, qui par ailleurs est professeur pour un master d’art à Yale, et dont les photographies révèlent la fascination qu’il avait pour cet espace particulier.

(Source NovaPlanet)

L'histoire de toutes les faces B qui sont devenues célèbres

Les clips de la rentrée...

Une découverte intéressante de Bénédicte, un livre sympa consacré aux faces B célèbres,  disponible à la Fnac.

De "Rock Around The Clock" à "The Man Who Sold The World" en passant par "La Javanaise" ou "Ne me quitte pas", certaines chansons devenues des classiques de l'histoire de la musique n'étaient pourtant à l'origine que des "faces B" destinées à rester dans l'ombre, rappelle un ouvrage qui paraît.

 

Dans cette "Histoire de toutes les faces B qui sont devenues célèbres" (éditions Hors Collection), livre au format emprunté à celui d'un 45 tours, le journaliste François Thomazeau décrit le destin de 180 titres légendaires sortis entre la fin des années 1930 et le début des années 2000. "La face B est indéfectiblement liée à un format, le 45 tours, et à une époque allant de l'après-guerre jusqu'à l'invention du CD, lorsque ces microsillons assuraient la majeure partie des ventes de musique", rappelle l'auteur en introduction. Pour autant, malgré l'avènement du numérique, le terme n'a pas disparu, notamment dans le rap, "devenu synonyme de pépite, de trésor caché, de morceau que seul l'initié possède ou revendique", écrit François Thomazeau. Souvent destinées à accompagner un tube, "la face A" ou le "single", certaines de ces faces B sont pourtant devenues des classiques en dépit du choix initial des producteurs. Au fil des pages et des nombreuses photographies de vinyles se déroule ainsi une réjouissante histoire alternative de la musique, avec des monuments comme le "Rock Around The Clock" de Bill Haley, morceau pionnier du rock sorti en 1954 dans l'ombre de la country "Thirteen Women".Idem pour "The Man Who Sold The World" (1972) de David Bowie, qui connaîtra une nouvelle jeunesse en 1994 grâce à la célèbre reprise acoustique de Nirvana, ou pour de nombreuses chansons des Beatles, qui ne pouvaient sortir que des "double face A" au faîte de leur gloire. Côté français, nombre d'incontournables du répertoire ont d'abord aussi connu l'ombre d'une face B, comme "Ne me quitte pas" (1960) de Jacques Brel, caché dans un 4-titres dont le premier choix était "La valse à mille temps". Ou encore "La Javanaise" (1963) de Serge Gainsbourg, retenue à l'origine pour accompagner "Vilaine fille, mauvais garçon". C'est aussi le cas des célèbres "Champs-Elysées" (1969) de Jo Dassin, "Je suis un homme" (1970) de Michel Polnareff, "Le téléphone pleure" (1974) de Claude François ou plus récemment "J'ai demandé à la lune", le titre du renouveau pour Indochine en 2002.

(Source le Parisien)

DANIELE GILBERT - LE PETIT CHAPERON BLEU (1985)

Les clips de la rentrée...

Philippe LAVIL & Jocelyne BEROARD " KOLE SERE " (1987)

Les clips de la rentrée...

Soca Dance  (1990)

Les clips de la rentrée...

Soca Dance est une chanson de 1990 écrite et enregistrée par l'artiste de la Barbade Charles D. Lewis. Elle provient de l'album Do You Feel It et est devenu un des tubes de l'été 1990, notamment en France et en Belgique, grâce à TF1 qui souhaitait rééditer la réussite de la Lambada (1989).

(Source Wilipedia)

Partager cet article

Published by Pascal-Tours
commenter cet article

commentaires

Joanne 02/09/2015 20:52

Téléphone se reforme partiellement. Trois de ses quatre membres historiques s'apprêtent à monter sur scène, le 11 septembre 2015, dans la petite salle parisienne du Point Ephémère. Seule la bassiste Corine Marienneau sera absente de la formation renommée pour l'occasion "Les insus-portables".

Pascal-Tours 04/09/2015 19:44

Je confirme, a suivre.
Merci pour l'info.

Présentation

  • : Musique années 80
  • Musique années 80
  • : vidéos clips années 80/90
  • Contact

Radio musiques-années 80

Recherche